Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘Cinéma en Plein air (La Villette)’

Alors que se clôt la neuvième édition du Festival Paris Cinéma, qui se tenait du 2 au 13 juillet sous la houlette de la Ville de Paris et la présidence de Charlotte Rampling, s’ouvre, pour les chanceux qui ne partent pas en vacances, la saison d’été du cinéma à Paris.

Comme chaque début d’été, le Festival a proposé dans une quinzaine de lieux de la capitale plus de 250 films, dont beaucoup d’inédits, en présence de nombreuses personnalités du cinéma. Le Compétition internationale offre un aperçu du cinéma contemporain mondial à travers une sélection de huit films (fictions et documentaires) présentés par leurs réalisateurs. Ces films en provenance du monde entier concourent pour le Prix du Public, le Prix du Jury, le Prix des Blogueurs et le Prix des Étudiants. Les films primés recoivent une aide pour leur distribution en France.

Le second long-métrage de Valérie Donzelli La guerre est déclarée (après La reine des pommes), qui avait déjà fait sensation à Cannes en mai dernier, a ainsi décroché les Prix du Jury, du Public et celui du web et des blogueurs au Festival. En salles le 31 août prochain, le long-métrage, qui aborde avec tendresse le combat-marathon d’un couple aux prises avec le cancer de son enfant, en mêlant intimement l’autobiographie à la fiction, avait déjà remporté le mois dernier le Grand Prix du festival de Cabourg 2011.

Par ailleurs, le jury parisien (Loubna Azabal, Matthieu Demy, Pauline Lefèvre, Thierry Jousse et Gilles Marchand) a décerné une mention spéciale à Happy happy, film norvégien de Anne Sewitsky.

Alors, rien de plus opposé que l’été et la fréquentation des cinémas ? N’en soyez pas si sûr.

De nombreux arguments d’ordre pratique peuvent vous convaincre :

– la clim quasi systématique dans les salles, pas désagréable en ces périodes à fort coefficient Celsius ; et une fréquentation qui permet d’oublier les réservations sur Internet et les queues interminables

– un programme télé proche de l’apoplexie

– une programmation orientée vers les reprises plus ou moins récentes (de vieux films comme les hits de l’année) : très utile quand vous avez eu une année chargée

– parce qu’entre le sport et le cinéma (avec souvent picnic à la clé), vous avez vite choisi…

Quatre rendez-vous parisiens jouent la carte du cinéma en plein air :

L’incontournable : LE FESTIVAL DE CINEMA EN PLEIN AIR 2011 (du 19 juillet au 21 août 2011)

 

Sur la  Prairie du Triangle au Parc de la Villette. Le thème de cette 21ème édition est : « D’une rue à l’autre ». Tous les films sont présentés en version originale, l’accès est libre et gratuit (revenu à la gratuité en 2009).

« On y joue, on y danse, on y erre le long des trottoirs, on y croise, juste au coin, l’amour ou l’aventure, on y élève des barricades, on y meurt : la rue est le lieu cinématographique par excellence. Le cadre de nos histoires de vie : révoltes, rencontres amoureuses, débordements festifs, drames…» (Source : Parc de la Villette)

Au programme (ici), trente long-métrages avec entre autres, des voyages à Paris avec Les Triplettes de Belleville de Sylvain Chomet et Chacun cherche son chat de Cédric Klapisch, un autre à Rome avec Journal Intime de Nanni Moretti. Mais aussi à New York avec Collateral de Michael Mann et enfin West Side Story de Robert Wise (1960).

Les vendredis, place aux jeunes réalisateurs qui ont réalisé leur premier long métrage en 2010. Les samedis, au tour des réalisateurs, aujourd’hui confirmés, de montrer leur premier pas…

Et en plus, chaque vendredi et samedi, un court métrage débutera la séance.

Installés dans un transat, avec sa couverture (en location 5 €) ou bien directement allongé dans l’herbe (gratuit) et rien ne vous empêche d’amener duvet et/ou couverture avec oreiller (ça fait moins mal à la nuque – expérience qui parle). Le film commence à la tombée de la nuit, soit en moyenne vers 22h30. N’oubliez pas couvertures et autres oreillers car les fins de soirées sont fraîches tout de même.

Il est recommandé de venir tôt (avant 20H), car très vite les places se font rares, et également d’amener son pique-nique.

Le disciple : Cinéma au clair de lune, organisé par le Forum des Images (du 3 au 21 août 2011)

Le Programme : ici

Sur le même principe que son illustre prédécesseur, cette 11ème édition présente treize projections gratuites en plein air de films français de toutes époques (Fric-Frac, La Reine des pommes, Erotissimo ou encore Buffet froid) dans différents lieux parisiens de prestige : la butte Montmartre, les jardins des Champs-Elysées, la Place des Vosges, Ménilmontant ou l’esplanade des Invalides avec des chaises en accès libre. Film à partir de 21H30.

– L’urbain : La Chaise et l’Ecran – Du cinéma dans nos rues (du 17 juin au 2 septembre 2011)

La Mairie du 11e vous invite à assister gratuitement à la projection de cinq films en plein air, où chacun apporte sa chaise. Rendez-vous les vendredis 17 juin, 1er et 22 juillet, 5 et 26 août et 2 septembre.

Pour cette 4ème édition, une carte blanche a été proposée à Gaël Morel, acteur, scénariste et réalisateur, découvert dans Les roseaux sauvages de Téchiné. Sa programmation revisite les classiques du cinéma populaire puisant aussi bien dans le western que dans la comédie musicale ou le drame. Chaque année, une personnalité du monde de l’art est le parrain de la manifestation et en assure la programmation : Robert Guédiguian, réalisateur, acteur, producteur et scénariste en 2008, Anne-Marie Lazarini, metteure en scène de la compagnie des Artistics Athévains en 2009, Cédric Klapisch, réalisateur, acteur, producteur et scénariste en 2010.

Nouveauté 2011 : chaque séance débutera par la projection d’un court métrage. La Mairie du 11e a également proposé à l’association « France Doc » d’encadrer six ateliers amateurs de réalisation de documentaires ayant un lien avec le 11e arrondissement.

Ce cycle de projections s’ouvrira, vendredi 17 juin, avec la comédie musicale Huit femmes, de Francois Ozon. Primée au festival de Berlin en 2002 et nominée dans de nombreuses catégories aux Césars 2003, cette comédie policière rassemble un florilège impressionnant de comédiennes comme Virginie Ledoyen, Fanny Ardant, Catherine Deneuve, Isabelle Huppert ou Emmanuelle Béart.

Viendrons ensuite : Rocco et ses frères de Luchino Visconti (Samedi 2 juillet), Les chansons d’amour de Christophe Honoré (Vendredi 5 août), Barberousse d’Akira Kurosawa (Vendredi 26 août) et pour finir Il était une fois en Amérique de Sergio Leone (Vendredi 2 septembre).

– Les court-métrages : le FESTIVAL SILHOUETTE fête ses 10 ans (du 27 août au 4 septembre 2011)

 

Le Festival Silhouette est devenu, en 10 ans, la référence parisienne en matière de diffusion de courts métrages, ouvert à tous les publics et tourné vers les professionnels, tout en gardant la gratuité en plein air.

Pour cette nouvelle édition, unique en son genre, le Festival Silhouette reprend possession du cadre magnifique des Buttes Chaumont . A 21 heures, l’écran gonflable accueillera les séances, toutes précédées de concerts gratuits (à 19h30)

Le Cent-Quatre, magnifique espace artistique enfin remis sur les rails depuis sa reprise en juin 2010 par José Manuel Gonçalves, rejoint cette année le festival en accueillant en journée les séances spéciales (5 € la séance) et des ateliers cinéma jeune public (Atelier pour les enfants : 5€), pendant toute la durée du festival.

Créée en 2002, l’Association Silhouette à l’origine du festival regroupe des passionnés et des professionnels du cinéma qui œuvrent à la promotion du 7e art, plus précisément du format court.

Plus de 130 films (sélectionnés parmi 3000 inscrits) vont être présentés sur neuf jours de festival, dans toutes les catégories : fiction, animation, documentaire et expérimental, clip.

La soirée d’ouverture, le jeudi 25 août, aura lieu à la Bellevilloise avec concerts, arts vidéo, exposition et diffusion de courts métrages, en accès libre.

La soirée de clôture honorera les lauréats en projetant leur film sur l’écran du parc des Buttes Chaumont à 21 heures.

Publicités

Read Full Post »