Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘Golden Globes’

Précédemment :  Annonce des nominations pour les Golden Globes 2011

Après avoir atteint des audiences record avec la précédente cérémonie (les cotes d’écoute ont grimpé de 12%), Ricky Gervais, acteur et humoriste ( ?), a animé avec sobriété la 68ème édition des Golden Globes qui s’est tenu ce samedi 15 janvier 2011, heure locale, sur NBC.

Contrairement aux Oscars, ici pas vraiment de “spectacle” au programme, mais plutôt une succession de remise de prix entrecoupée d’un nombre de pages publicitaires incalculables, pour trois heures d’antenne.

  • blackswan.jpgLa charmante Natalie Portman, enceinte du danseur français Benjamin Millepied (nom particulièrement prédestiné), qui l’a coachée sur le tournage de Black Swan, emporte le Golden Globe de la meilleure actrice dramatique.
  • discours.jpgLe favori de la soirée, Le discours d’un roi, avec sept nominations a été totalement ignoré, en dehors du Golden Globe du meilleur acteur dramatique pour Colin Firth dans le rôle du roi bègue.
  • socialnetwork.jpgAlors que The Social Network confirmait avec quatre trophées, et se positionnait ainsi comme le grand favori des Oscars. Je ne saurais trop vous recommander d’aller voir ce film si ce n’est encore fait, c’est mon top de l’année 2010.
  • carlos.jpgGrosse satisfaction pour la France : Carlos d’Olivier Assayas remporte le Golden Globe du meilleur téléfilm. Désolée pour les filles qui attendaient l’Illusionniste, dans la catégorie « meilleur film d’animation », c’est (sans surprise) Toy Story 3 qui l’emporte.
  • boardwalk.jpgPour la télé, la superproduction de Scorcese, Boardwalk Empire, avec Steve Buscemi en tête d’affiche, actuellement diffusé en France sur Orange CinéMax depuis décembre dernier, confirme avec les prix de « Meilleur acteur » et « Meilleure série ».
  • glee.jpgEt Glee, dont je n’ai pas encore aperçu le bout d’une chaussette montante ou d’une jupette de pom-pom girl, confirme pour une année de plus.

Prochains rendez-vous cinéma le 21 janvier pour les nominations des Césars et le 25 janvier pour celles des Oscars, le 25 février avec la cérémonie des Césars et le 27 février pour celle des Oscars.

Publicités

Read Full Post »

Les filles, la saison des festivals est entamée. Ça frétille dans les show-rooms et chez les plus grands bijoutiers. Les bruits de couloirs se  font de plus en plus insistants, les discours s’affûtent. Ce qui va nous promettre des retrouvailles régulières.
On attend impatiemment les résultats des Golden Globes le 15 janvier prochain qui vont nous donner un premier aperçu des récompenses distribuées aux Oscars, qui eux auront lieu le 27 février prochain.
En attendant, deux annonces choc :

  • jodiefoster.jpgJodie Foster, actrice, réalisatrice et productrice présidera la 36ème cérémonie des Césars, le 25 février prochain. L’actrice américaine succèdera à ce poste à Marion Cotillard aux côtés d’Antoine de Caunes. La nomination est quelque peu exceptionnelle, puisque le dernier président étranger des Césars avait été Marcello Mastroianni en 1993. La comédienne sera en effet en tournage en France à partir de début février sous la direction de Roman Polanski, qui adapte à l’écran la pièce de Yasmina Reza Le Dieu du carnage.
    Bien entendu, Jodie Foster, c’est ce français impeccable, ce teint diaphane, ce visage coupé au scalpel. Très aimée des français et peu présente sur les écrans ces dernières années, pour cause de pouponnage, elle devrait être particulièrement bien accueillie au théâtre du Chatelet.
    Les nominations des César 2011 seront dévoilées le vendredi 21 janvier 2011.
  • oqgnlprigid.jpgRobert de Niro a été choisi par Gilles Jacob et Thierry Frémaux pour conduire les jurés et délibérations du 64ème Festival de Cannes, du 11 au 22 mai prochain. Après Tim Burton en 2010, Isabelle Huppert en 2009 et Sean Penn en 2008.
    “Are you talkin’ to me ?!” Tout comme on associait Robert Redford et Paul Newman dans les années 60 et 70, Robert De Niro, c’est, avec Al Pacino, un des monstres sacrés du cinéma des années 70 et 80 : Oscar et Golden Globe du meilleur acteur pour Raging Bull en 1981, et Oscar du meilleur second rôle en 1974 pour Le Parrain 2, Robert De Niro a également joué dans huit films présentés à Cannes, dont deux ont reçu la palme d’or : Taxi Driver en 1976 (de Martin Scorsese) et The Mission en 1986 (de Roland Joffé).
    De Niro est également réalisateur (Il était une fois le Bronx -1993, Raisons d’état-2006), producteur, co-fondateur du Festival de Tribeca, qui fête son 10e anniversaire en 2011.
    Agé de 67 ans, l’acteur coule aujourd’hui une agréable retraite entre de petites comédies qui cartonnent au box-office (la série des Mon Beau-père et …).

Tous les journaux répétant en boucle les mêmes déclarations, je vous fais grâce des propos de l’acteur très flatté que vous retrouverez sans peine. Moi, ce que j’en dis, c’est que grand acteur n’a pas toujours rimé avec grand président de jury, mais qu’il y a du potentiel.
A suivre sur tous les bons écrans !

Read Full Post »

Le 14 décembre dernier, la Hollywood Foreign Press Association a dévoilé la liste des nominés de la 68ème cérémonie des Golden Globes, qui aura lieu le 16 janvier prochain, mais ne sera malheureusement retransmise en direct en France que sur CINECINEMA.

Depuis 1944, les membres de l’association récompensent à la fois les meilleures productions cinématographiques et télévisuelles de l’année. Ces trophées, qui balayent le panorama de toute une année de petit et de grand écran aux États-Unis et ainsi dicte au monde les grandes lignes de ses prochains succès (une partie des films ne sont pas encore sortis à l’étranger), sont souvent considérés comme l’antichambre des Oscars, prévus un mois plus tard (le 27 février 2011).

  • carlos-assayas.jpgDes français remarqués :

1/ La mini-série Carlos d’Olivier Assayas diffusée en début d’année sur Canal +, dont l’acteur vénézuélien Edgar Ramirez, qui incarne le terroriste, concourt pour la statuette du meilleur acteur de téléfilm.
2/ L’illusionniste adapté par Sylvain Chomet, le papa des Triplettes de Belleville sur un scénario de Jacques Tati ; un vrai film d’animation en 2D, face aux géants Disney (Raiponce), Pixar (Toy Story 3) et Dreamworks (Dragon). A noter que Moi, moche et méchant est en partie français : toute l’animation ayant été assurée par un studio français (mais produit par Universal). Les producteurs français ont ainsi obtenu cette année, pour la première fois, la création d’une catégorie « meilleur César de l’animation ».
3/ Le concert, dans la catégorie « Meilleur film en langue étrangère », comédie du réalisateur d’origine roumaine Radu Mihaileanu, un des succès de l’année avec près de deux millions de spectateurs en France, et qui sera notamment opposé à Amore, dont je vous avais déjà parlé dans La bobine rose. Mais pour les Oscars, la France a préféré soumettre (et je les comprends) à l’Académie américaine du cinéma la candidature de Des hommes et des dieux.

  • le-discours-dun-roi.jpgLa surprise :

C’est un film britannique qui récupère sept nominations, le record de cette édition 2011 : Le discours d’un roi, qui retrace la lutte que mena George VI, le père d’Elizabeth II, pour surmonter son bégaiement, est interprété par Colin Firth, très en forme ces dernières années (Coupe Volpi du Meilleur acteur à la Mostra de Venise pour A Single Man en 2009).
Il est suivi de près par The Fighter, un énième biopic (based on a true story !) sur l’ascension du boxeur Micky Ward (ne m’en demandez pas plus…) avec Mark Wahlberg (sortie en France le 9 mars 2011) et The Social Network, mon film de l’année, avec six et quatre nominations.  Viennent ensuite Black Swan, de Darren Aronofsky, où la charming Nathalie Portman donne la réplique à notre Vincent Cassel national (sortie en France le 9 février 2011), l’incontournable Inception et Tout va bien, the kids are all right.

  • tourist.jpgLa déception : Descendu par les critiques, The Tourist, le remake américain de Anthony Zimmer, avec Johnny Depp et Angelina Jolie, a créé la surprise en décrochant côté comédie trois nominations : meilleur film, meilleur acteur et actrice. Comme quoi, il y a vraiment des lèche-bottes.
  • tout-va-bien-the-kids-are-all-right_affiche.jpgLa bonne surprise : Tout va bien, the kids are all right, une jolie comédie sur l’homoparentalité, avec Julianne Moore et Annette Bening en lesbiennes jouissives, un de mes films fétiches de l’année 2010.
 
  • glee.jpgLe succès : Glee, la série musicale détient le record de nominations, avec cinq prix potentiels : meilleure comédie, meilleur acteur et actrice, meilleur second rôle féminin et masculin. Du côté des séries dramatiques, les confirmés Dexter (saison 5 en cours), The Good Wife et Mad Men (saison 3 et 4 en cours) mènent la danse avec trois sélections chacun.

Retrouver la liste complète des nominés sur TVMag.fr.

Read Full Post »